Focus sur le cobot, le robot collaboratif

Photo Focus sur le cobot, le robot collaboratif

Bien que révolutionnaire, le cobot a été créé il a plus de 20 ans avec une idée bien précise : allier la coopération et la robotique. Le concept de coopération prend tout son sens avec le cobot et son interaction avec l'Homme. Focus sur ce concept à la fois innovant et pertinent.

Le robot polyvalent

Le cobot vient de l'association de deux termes dont coopération (Co) et robot (bot). D'après son appellation, on peut tout de suite en déduire que le matériel a été conçu pour bien collaborer avec son utilisateur. Il n'a pas été fabriqué dans le but d'être indépendant et d'effectuer la même tâche quotidiennement mais d'être configuré en vue de collaborer avec son utilisateur. Le robot est dans ce cas l'assistant de l'employé qui est en charge de la tâche.

L'utilisation d'un robot en tant qu'assistant a fait ses preuves car la productivité est meilleure avec l'association robotique-humain. Vu que 10% des tâches sont automatisables, il est judicieux de privilégier la collaboration entre robot et salarié. Le succès du cobot n'est plus à prouver, notamment dans le secteur de l'automobile et de l'industrie lourde. Le cobot ne vise heureusement pas à remplacer l'Homme mais plutôt à l'aider dans l'accomplissement de ses fonctions.

La polyvalence du cobot

Un des grands avantages de l'utilisation du cobot est sa grande polyvalence. Cette dernière est due à diverses possibilités de conception. Le robot collaboratif n'est pas seulement fabriqué en bras articulé car les formes sont multiples. Cette polyvalence donne, entre autres, la possibilité à la robotique de souder, de visser, de frapper ou encore de coller.

Le cobot se trouve ainsi en mesure d'exécuter une variété impressionnante de fonctions qui peuvent être épuisantes pour l'Homme. Il peut aussi réaliser les tâches qui peuvent présenter des dangers pour un être humain. Cela amoindrit les risques d'accidents de travail qui sont généralement importants dans certaines industries. Le robot est polyvalent selon le type de programmations et d'extensions choisi par le fabricant.

Un des avantages du cobot est sa capacité à réaliser différentes tâches en un temps record. L'Homme sera, par exemple, incapable de poser des dizaines de boulons en quelques secondes. C'est dans ces tâches ingrates que le robot assistant est précieux. Même si le mécanisme se grippe, il n'est pas difficile de remettre en route l'ensemble de l'installation.

L'efficience au rendez-vous

Le monde de l'industrie comme le conçoit André-Jacques Auberton-Hervé est à la recherche de l'efficience des tâches. Il prône la révolution 4.0 avec la quête de l'excellence et de la performance dans tous les axes de développement possibles. L'utilisation du cobot permet de réduire le coût de la main d'œuvre puisque sa polyvalence lui donne l'occasion d'effectuer différentes tâches. Auparavant, il fallait plusieurs robots pour effectuer différentes fonctions distinctes.

L'efficience repose sur l'atteinte des objectifs à moindre frais. Cela est dû à la possibilité de programmer le cobot comme on le souhaite. Grâce à l'agrandissement de l'écosystème de ce type de robotique, il se trouve au centre d'une structure composée de multiples éléments. La programmation d'un cobot est d'ailleurs accessible à tous sur internet grâce à des tutos bien élaborés.